CONSEILS

NOS CONSEILS DE DEGUSTATIONS

  1. Les vins Blancs

    Vifs, nerveux, frais comme des sources, les vins blancs de Bandol sont garants d'une grande finesse. A boire jeunes, avec leurs arômes de fleurs blanches (tilleul, jasmin, fleur d'oranger, …), d'agrumes et fruits exotiques (citron vert, pamplemousse, ananas, litchi,), ils font merveille à l'apéritif en compagnie d'une anchoïade ou de petits toast de fromage de chèvre. Secs et souples avec des petites notes anisées, ils accompagnent les poissons de mer en sauce ou grillés avec un brin de fenouil, les salades de fruits de mer, les crustacés, les coquillages cuisinés, le saumon fumé…
    Pour bien profiter de la finesse de leurs arômes il est important de les servir frais mais pas glacés, la température idéale est entre 10 et 14 °C.

    Télécharger
  2. Les vins Rosés

    Souples et fruités tout en restant très secs, les vins rosés de Bandol, en général de pressurage direct, sont issus des même cépages que les vins rouges.
     
    Ces vins à la robe pâle aux nuances orangées, limpides et brillants, expriment dans leur jeunesse des arômes de fruits (abricot, pêche de vigne, groseille, mangue, …) , d'épices et de plantes de la garrigue (safran, thym, romarin, résine de pin, …); ils se boivent, tout comme les blancs, frais mais pas glacés entre 10 et 14°C, à l'apéritif avec une tapenade ou pour accompagner les bonnes recettes de la cuisine provençale (gratin de courgettes, petits légumes farcis, bouillabaisse, morue à l'aïoli, artichauts en barigoule……). Vineux et bien structurés ils s'accordent très bien avec une cuisine épicée ou exotique (poulet au curry, tagines, accras de morue……).
    La présence du mourvèdre, avec son pouvoir anti-oxydant, permet aux rosés de Bandol d'acquérir avec l'âge une typicité que les vignerons de l'appellation ne cessent d'affiner. Après 5 ou 6 ans la robe du rosé prend de superbes nuances ambrées et sa vivacité laisse place a une agréable suavité sur une palette aromatique d'écorce d'orange confite, de cannelle, de muscade. Il faut alors le servir avec une volaille à la crème, des fromages à pâte persillée ou un gâteau au chocolat.

    Télécharger
  3. Les vins Rouges

    De couleur grenat, pourpre foncé, voire violacé ou presque noir dans leur jeunesse ils offrent des arômes de fruits rouges et noirs (griotte, cassis, mûre sauvage, myrtille, …), de pivoine, violette, de poivre, girofle, laurier… Vin de longue garde ils acceptent cependant d'être dégusté sans attendre à condition de savoir les déboucher quelques heures avant voire de les décanter dans une carafe.
    Les servir à une température de 16 à 18°C avec des viandes rouges cuisinées (gigot à la ficelle, boeuf aux olives, magrets de canard, côte de boeuf au gros sel……), des poissons de méditerranée (rouget en papillote de jambon cru, thon grillé, bonite au four sur lit de fenouil…).
    Avec le temps se développent des arômes de sous bois, de truffe, de cuir, de fruits noirs à l'eau de vie, il faut alors les servir sur des gibiers d'automne (râble de lièvre cuit au four, noisette de chevreuil, faisan rôti, …), des rognons de veau au jus de truffe, une épaule d'agneau au romarin avec de l'ail en chemise. Ils font merveille avec un bon camembert au lait cru bien affiné!
     
    Il est important de savoir qu'en règle générale plus il y a de mourvédre dans la composition du vin rouge, plus il faudra se montrer patient avant de déboucher la bouteille. Les rouges de Bandol composés d'un pourcentage de mourvèdre aux environs de 70% peuvent être bus jeunes et atteignent leur apogée après 10 ou 15 ans (suivant les millésimes et les choix du vignerons). Ceux qui sont élaborés avec plus de 80% de mourvédre sont plus austères dans les 8 ou 10 premières années, ne s'expriment pleinement qu'après une dizaine d'années et peuvent évoluer sur 15 ans, 20 ans…et parfois bien plus!
       
     

    Télécharger